C.G.T Saint Gobain Cognac

C.G.T Saint Gobain Cognac

Celui qui lutte peut perdre… celui qui ne lutte pas a déjà perdu…(À méditer) Tous ensemble, unis nous sommes plus forts.


Saint-Gobain Glass: 85 le chômage risque de travailleurs

Publié par C.G.T Saint Gobain Cognac sur 19 Octobre 2009, 19:31pm

Catégories : #Actualité Saint Gobain

Plus de 50 travailleurs, accompagnés par leur famille et amis se sont réunis mardi en face de Saint-Gobain Glass Portugal, Santa Iria de Azóia (Loures), une veillée pour protester contre le licenciement des employés.

La question en litige est la décision de Saint-Gobain, la seule entreprise portugaise qui produit et exporte du verre plat, de licencier 85 travailleurs, après avoir déjà terminé avec 35. L'entreprise, qui a cessé depuis Mai sur une mise à pied, veulent conserver que 40 des 125 emplois et toujours pas de date pour la reprise du traitement.
Selon Rui Braga du Syndicat des travailleurs de l'Industrie du verre, le même jour, il a été publié dans la Gazette officielle un accord entre la multinationale et l'Etat, la société a annoncé la mise en disponibilité, contrairement à ce qui a été établi. Autrement dit, l'usine n'a pas avancé à l'élargissement de la capacité du four, comme prévu, n'ayant même pas comme il a été récupéré.

Dans un communiqué publié cette semaine, l'ancien Covina justifier l'arrêt du four avec une baisse "de long et continu sur les marchés pour le verre utilisé dans la construction et de voitures en Espagne et au Portugal. La société indique un plan de restructuration, qui prévoit la «rationalisation» de 50 emplois, et certaines mai inclure d'autres services du groupe en dehors du Portugal.

Selon Rui Braga, cette solution ne répond pas aux travailleurs, qui ont établi leur vie au Portugal. C'est le cas de José Carlos Gouveia, 39 ans, qui a travaillé pendant près de 20 ans pour l'entreprise, même si elle est inférieure à six. Pour le salarié, d'offrir aux employés qui vont travailler en Espagne est une façon de les inciter à dire non.

Les Espagnols sont avec un taux de chômage de 20%, qui est que nous y allons faire? C'est bon pour les personnes occupant des postes plus élevés», dit José Carlos Gouveia.

Pour Rui Braga, derrière l'entretien de la fournaise de l'entreprise peut être éteint "la vieille ambition» de la multinationale pour mettre fin à la production au Portugal, qui rend la conduite de Santa Iria Azóia un simple entrepôt de verre fabriqué en Espagne.

Parler dès maintenant, il ya de seulement reprendre la production dans la période entre 2012 et 2014. Nous ne le crois pas. Nous voulons être assurés que ces emplois et la production de finition du verre au Portugal, l’union.

http://sociologias-com.blogspot.com/2009/10/saint-gobain-glass-desemprego-ameaca-85.html
Commenter cet article