C.G.T Saint Gobain Cognac

C.G.T Saint Gobain Cognac

Celui qui lutte peut perdre… celui qui ne lutte pas a déjà perdu…(À méditer) Tous ensemble, unis nous sommes plus forts.


Retraites: comment retrouver l'équilibre?

Publié par C.G.T Saint Gobain Cognac sur 15 Avril 2010, 15:41pm

Catégories : #Retraites

http://www.e24.fr/multimedia/archive/00013/retraite_fonds_pensi_13112b.jpg

 

Le Cor a présenté les différents moyens d'action pour retrouver l'équilibre du système des retraites.

La Conseil d'orientation des retraites (Cor) a publié mercredi son rapport très attendu sur les perspectives financières à long terme du système.

Les conclusions sont sans appel. Selon les scenarios économiques envisagés, les besoins de financement des retraites en France d'ici 2050 atteindraient entre 70 et 100 milliards d'euros. Et si rien n'est fait d'ici là, le rapport chiffre à 2.600 milliards d'euros les déficits cumulés du système d'ici 40 ans.

 

Objectif équilibre

Le gouvernement a officiellement lancé lundi dernier les discussions autour de la réforme des retraites. L'objectif: revenir à l'équilibre du régime, c'est-à-dire que la masse des cotisations perçues soit égale chaque année à la masse des pensions versées.

Le Cor a analysé les conditions de cet équilibre, qui dépendent du nombre de cotisants et de retraités ainsi que du montant et de la durée des cotisations.

Le rapport évalue donc la manière dont il faudrait agir pour parvenir à l'équilibre en jouant sur les trois leviers suivants: la baisse du niveau des pensions (ndlr: rapport entre les pensions moyennes et le revenu d'activité moyen; l'augmentation du taux des cotisations; le recul de l'âge effectif moyen de départ à la retraite

 

1/ Comment atteindre l'équilibre en 2020?

En jouant sur les trois leviers: il faudrait tout d'abord reculer l'âge effectif moyen de départ à la retraite d'un an, de 60,6 en 2008 à 61,6 ans. Ensuite, dans la perspective du scénario économique le plus favorable, le montant des pensions devrait être diminué de 6,2% et le taux de cotisations augmenté de 3,8%.


 


 

En jouant sur un seul des trois leviers: le Cor indique également ses prévisions si tout l'effort portait sur un seul des trois leviers. Il faudrait alors soit baisser les pensions de 22%, soit augmenter le taux des prélèvements de 5,2% soit, enfin, reculer l'âge effectif moyen de départ à la retraite de 5 ans par rapport à 2009, à 66,6 ans.


 


 

2/ Des efforts plus importants pour atteindre l'équilibre en 2030 ...

Plus l'objectif de retour à l'équilibre est décalé dans le temps, plus les efforts demandés seront importants.

En jouant sur les trois leviers: pour parvenir à l'équilibre d'ici 2030, le Cor estime qu'il faudrait ainsi reculer l'âge effectif moyen de départ à la retraite de 1,5 an, à 62,1 ans.

Toujours dans le scénario économique le plus favorable, le taux de prélèvements augmenterait alors de 4,3 points et le niveau des pensions diminuerait de 13,9%.


 


 

En jouant sur un seul des trois leviers: si tout l'effort ne porte que sur un seul des trois leviers, le rapport indique que le gouvernement devrait alors soit baisser les pensions de 30%, soit augmenter le taux de cotisations de 7,6%, soit reculer l'âge effectif moyen de départ à la retraite de 7,5 ans par rapport à 2009, à 69,1 ans.


 


 

3/ .... et surtout en 2050

L'effort demandé aux contribuables seraient enfin encore plus lourd à supporter si l'objectif d'équilibre n'est que pour 2050, selon le rapport.

En jouant sur les trois leviers : l'âge effectif moyen de départ à la retraite se décalerait de deux ans, à 62,6 ans. Le taux de cotisations augmenterait de 3,8% et les pensions diminueraient de 23,4%, dans les perspectives économiques les plus favorables.


 


 

En jouant sur un seul des trois leviers: le Cor préconise alors soit d'augmenter le taux de cotisations de 9,8%, soit de baisser le niveau des pensions de 36%, soit de reculer de 10 ans l'âge effectif moyen de départ par rapport à 2009. Il faudrait alors travailler jusqu'à 71,6 ans.



 

Commenter cet article