C.G.T Saint Gobain Cognac

C.G.T Saint Gobain Cognac

Celui qui lutte peut perdre… celui qui ne lutte pas a déjà perdu…(À méditer) Tous ensemble, unis nous sommes plus forts.


Projet de prison de Sambreville.......

Publié par C.G.T Saint Gobain Cognac sur 24 Mars 2013, 08:37am

Catégories : #Actualité Saint Gobain

http://www.laprovince.be/sites/all/themes/custom_sp/images/logos/logo_laprovince.gif

 

 

Projet de prison de Sambreville: «Le sol est pollué à

l’arsenic»


http://couvin.com/wp-content/uploads/2013/03/projet-de-prison-de-sambreville-le-sol-est-pollue-a-larsenic.jpg

 

 

Quel sera le coût réel de la dépollution du terrain réservé au projet de la nouvelle prison de Sambreville ? Alors que les experts se battent, un ancien responsable de la sécurité de la société Saint-Gobain jette un pavé dans la marre (nauséabonde) : la pollution est plus grave et beaucoup plus profonde que prévu. Et encore aujourd’hui, des eaux fortement polluées ruissellent vers la Sambre.

 

 

Robert Barras est l’ancien responsable de la sécurité de la société Saint-Roch (devenue Saint-Gobain). Au vu de ce projet de prison à Auvelais, il renonce à se taire, malgré les menaces reçues : «  La pollution est énorme et beaucoup plus profonde que ce que l’on veut faire croire.

A cause de ce que je dis aujourd’hui, je serai peut-être le premier occupant de la nouvelle prison, mais je veux que tout ça sorte !

Le sol de l’endroit prévu pour la prison est composé principalement d’un mélange de sable et d’arsenic. Plus loin on retrouve les mêmes produits mais associés à du poussier, une sorte de poussière de charbon. On a rejeté tout et n’importe quoi sur ces terrains. J’ai vu moi-même des futs d’Askarel (une huile hautement cancérigène) entreposés et simplement recouverts d’un peu de terre. Tout qui voulait venait jeter ses déchets, y compris des carcasses de bêtes mortes. Et l’eau qui ruisselait était récupérée pour être simplement rejetée dans la Sambre un peu plus loin.»

Commenter cet article