C.G.T Saint Gobain Cognac

C.G.T Saint Gobain Cognac

Celui qui lutte peut perdre… celui qui ne lutte pas a déjà perdu…(À méditer) Tous ensemble, unis nous sommes plus forts.


Finalement le seul...........

Publié par C.G.T Saint Gobain Cognac sur 15 Février 2012, 07:02am

Catégories : #Info fédération du verre céramique

http://www.verreceram-cgt.fr/img/banner.png

 

Finalement le seul qui n’a rien à se reprocher, C’est Sarkozy ?

 

Après les salariés qui coutent chers, ont un code du travail trop rigide, ne travaillent pas assez, après les retraités qui devront payer plus de CSG, se faire rembourser moins et voir leur pension diminuer, après les étrangers qui viennent en masse dans notre pays piller les richesses et prendre le travail, c’est au tour des homosexuels et homosexuelles d’être un danger car incapables selon Le candidat sortant d’être de bons parents d’adoption, c’est aussi le tour des chômeurs d’être accusés du résultat du chômage dans ce pays(résultat record, jamais un Président n’a fait pire avec plus d’un millions de chômeurs supplémentaires en 5 ans !)

 

Chômeurs donc accusés par un Président de moins en moins de la République et de plus en plus d’un Front nationaliste et extrémistes d’etre des fainéants, des gonfleurs de statistiques du chômage, d’être aussi ceux qui ont empêché la France qui se lève tôt d’être plus motivée voire ceux qui découragent cette France là ! Petit détail : Mais pourquoi 6 chômeurs sur 10 qui ne sont pas indemnisés restent ils inscrits sur les listes ? Le

 

Président sortant n’a pas de réponse, il a juste des mots, ou plutot des insultes à l’égard de millions de femmes et d’hommes qui ne demandent qu’à travailler...Sans doute ne savent-ils pas que chaque année le Président est un généreux donateur aux entreprises puisqu’il leur offre 170 milliards d’exonérations en tout genre, 174 exactement, pour que les banques continuent de spéculer, les grands groupes continuent de licencier et que tous les actionnaires continuent de se gaver !

 

Vouloir gagner une élection en proposant aux uns d’insulter les autres fusse t il par Référendum, l’insulte démocratique n’en demeure pas moins une insulte et une humiliation, Vouloir rester Président en dressant les homos contre les hétéros, les français contre les étrangers, les français de "souches" et ceux qui sont d’origines, expliquer que les civilisations "ne se valent pas", que les fonctionnaires sont des nantis, que les salariés français coutent trop par rapport à leurs voisins, la liste est trop longue, trop grave et elle mène tout le pays vers une descente aux enfers dont il sera difficile de revenir...Est ce que cela vaut le coup de risquer de détruire en 5 ans ce que nous avons gagné en plusieurs siècles de liberté, d’égalité, de fraternité, de conquêtes sociales...Oui Sociales ce mot qui fait tant peur au patronat et à ceux qui ont des revenus du patrimoine, ce que nous avons commencé à perdre depuis ces 10 dernières années et plus encore ces 5 dernières années !

 

La route que nous fait prendre ce Président mène au chômage, à l’austérité, à moins de service public, mois de retraite, moins d’emplois, moins de salaires, moins d’industrie et pour cacher ce bilan il tente de nous mettre un bandeau sur les yeux à coup de "Référendum contre les chômeurs", de "civilisations qui ne se valent pas", de "compétitivité contre baisse des salaires", de "c’est la faute aux 35 heures", c’est la faute aux "étrangers", "aux chomeurs", "à ton collègue de boulot", "à ton voisin"...Bref c’est la faute à tous le monde sauf à celui qui a mené cette politique aveugle d’exclusion et de misère, c’est à dire à ce Président sortant avec un des bilans les plus catastrophiques de la 5ème République...Prendre le risque de cette route là c’est aussi prendre le risque d’entrer dans la nuit sans garantie d’en sortir.

 

Il nous faut au contraire suivre la route qui mène à la coopération, la complémentarité, la solidarité, il nous faut suivre la route de l’action collective pour des garanties collectives...C’est sur cette route que l’on a construit la Sécurité Sociale, les Services publics, L’éducation, la santé pour tous, c’est sur cette route que l’on a acquis le droit de grève, arme de lutte redoutable lorsqu’elle est pratiquée par le plus grand nombre, c’est sur cette route que l’on a gagné en 1789, en 1936, en 1968, c’est sur cette route que l’on batira un modèle social issue du conseil national de la résistance et qui fait tant envie à Barak Obama...Oui si certains ont cru en 2007 que l’avenir était derrière eux en choisissant les représentants du "travailler plus pour gagner le chômage", ils doivent aujourd’hui faire demi-tour car l’avenir n’a jamis été écrit par les représentants des riches, et chaque fois qu’on les a crus notre avenir s’est terminé sur les champs de batailles et de la haine...Nous ne voulons pas de cet avenir ni pour nous, ni pour nos enfants...Alors luttons c’est le moment et ensuite votons !

Commenter cet article