C.G.T Saint Gobain Cognac

C.G.T Saint Gobain Cognac

Celui qui lutte peut perdre… celui qui ne lutte pas a déjà perdu…(À méditer) Tous ensemble, unis nous sommes plus forts.


Des chiffres en trompe-l’œil

Publié par C.G.T Saint Gobain Cognac sur 30 Janvier 2010, 07:46am

Catégories : #Société

http://www.cgt.fr/local/cache-vignettes/L113xH147/siteon0-c707d.gifhttp://www.cgt.fr/IMG/rubon71.gif
Q
ui peut croire que la situation du chômage est en train de s’améliorer, alors que l’emploi continue de se dégrader et que plus d’un million de demandeurs d’emplois arriveront en fin de droit en 2010 et viendront grossir en masse les rangs des bénéficiaires des minima sociaux.

Voir sur ce sujet l’interview de Bernard Thibault à France Info le 27 janvier 2010


L’annonce abracadabrante du Président de la République, selon laquelle le chômage va baisser dans les semaines à venir, est encore une fois une opportuniste opération en vue de rassurer l’opinion sur ce qui est malheureusement devenu la première préoccupation des Français.


Tous les indicateurs montrent pourtant que le chômage, hélas, va continuer d’augmenter en 2010.

Les chiffres publiés par le FMI, dans la dernière mise à jour de ses prévisions économiques, indique que la croissance en France avoisinera les 1,4% pour l’année. Croissance insuffisante pour durablement inverser la tendance du chômage dans les mois qui viennent. Christine Lagarde elle-même juge qu’une croissance supérieure à 2% (3% pour l’OFCE) est nécessaire pour créer de l’emploi.


Par ailleurs, 465 506 jeunes se trouvent confinés actuellement dans les contrats aidés (CIE, CAE, CAV). D’autre part, 245 068 demandeurs d’emploi ont un statut de stagiaires de la formation professionnelle (CRP, CTP, stages, maladie…), 325 000 demandeurs d’emploi de plus de 57 ans sont dispensés de recherche d’emploi, soit plus d’un demi million de chômeurs exclus des statistiques du chômage.


Notons également la hausse inhabituelle de 11,1% de radiations administratives sur décembre 2009, un chiffre qui laisse perplexe !!!


Le chômage, toutes catégories confondues enregistre une hausse de 18,2% sur un an, plus de 4 millions de demandeurs d’emplois sont officiellement inscrits à Pôle emploi. Chiffres qui confirment que s’installent durablement l’exclusion, le sous-emploi et la précarité.


Le gouvernement ne pourra pas masquer indéfiniment la réalité des chiffres du chômage.

Pour la CGT, la baisse du nombre de demandeurs d’emplois passera obligatoirement par une revalorisation des salaires permettant de dynamiser la consommation, donc la croissance et l’emploi. De plus, il est urgent de ne plus s’arrêter à de grands discours sur la politique industrielle, mais de créer de vraies conditions permettant le maintien et le développement de la production française et de nos usines. Il faut également revoir les politiques publiques, conforter le rôle et les missions des services publics et en finir avec le remplacement d’un fonctionnaire sur deux.


C’est pour toutes ces raisons que la CGT entend mobiliser l’ensemble des salariés, des demandeurs d’emploi et des retraités pour s’impliquer massivement dans les différentes initiatives qui sont programmées à partir de février.


Montreuil le 28 janvier 2010

Commenter cet article