C.G.T Saint Gobain Cognac

C.G.T Saint Gobain Cognac

Celui qui lutte peut perdre… celui qui ne lutte pas a déjà perdu…(À méditer) Tous ensemble, unis nous sommes plus forts.


Le retour de Vichy à Saint-Gobain ?

Publié par C.G.T Saint Gobain Cognac sur 27 Novembre 2009, 14:58pm

Catégories : #Actualité Saint Gobain

null
Déclaration du Comité de Groupe Saint-Gobain le 25/11/09  


Monsieur le Directeur Général,

Les membres du Comité de Groupe condamnent la mise en place du comité de conformité par la Direction Générale sans consultation des représentants du comité de groupe et des instances représentatives à tous les niveaux.

Ce projet ne doit pas voir le jour, car il remet en cause la charte de comportement, les membres du Comité de Groupe dénoncent la mise en place de pratiques de délation dignes du régime de Vichy !

Le dialogue social est mis en avant, le Groupe Saint-Gobain en fait même sa vitrine !

Ce projet « alerte professionnelle » est liberticide, pour la cohésion le groupe n’a pas besoin de cela !

Il est de nature de porter un coup à la nature du dialogue social conduit dans le groupe.

La Direction a travaillé des mois durant sur la mise en place d'une procédure de délation sans tenir au courant le Comité de Groupe, si ce n’est derrière une ligne de l'ordre du jour incompréhensible.

De plus les élus des sociétés ont été informés avant même les membres du comité de Groupe.

Il est inacceptable qu'une telle procédure soit mise en place aussi bien au niveau du groupe que dans l'ensemble des sociétés.
Nous demandons, partout là où il y a eu des CE et des CCE sur ce sujet, le retrait de cette procédure.

Si la Direction Générale ne retire pas cette procédure de délation, l’ensemble des organisations syndicales envisagent d’agir en justice, en informant les salariés, la presse, et mèneront toutes les initiatives et actions médiatiques nécessaires.

Pour montrer notre désapprobation avec ce projet et ces méthodes inadmissibles de délation, nous quittons la salle un quart d'heure.

Nous vous demandons de réfléchir rapidement au retrait de cette procédure. "



Après cette déclaration prononcée à l'ouverture du Comité de Groupe par Gabriel MIRANDA (secrétaire du Comité et coordinateur CGT), Mr De Chalendar a quitté l'instance pour ne plus y revenir. Il n'y a donc pas eu de réel Comité de Groupe. Une première !

Et oui, même 70 ans plus tard, les projets les plus odieux trouvent encore des "résistants" pour s'y opposer...

NB : La finalité de ce "comité de conformité" permettrait de dénoncer de manière non-anonyme ses collègues, via un outil informatique (comme la rédaction de fiche GMAO par exemple). Une "enquète" interne permettrait ensuite de vérifier les affirmations, puis éventuellement de sanctionner le fautif. Tout un programme... On est bien loin de notre coeur de métier, bien loin de nos réels soucis de production, de manque d'effectif, de salaires, etc...

Il serait quand même plus judicieux de se pencher sur nos préoccupations quotidiennes plutôt que vouloir instaurer un système vomitif, me semble-t-il.
Commenter cet article