C.G.T Saint Gobain Cognac

C.G.T Saint Gobain Cognac

Celui qui lutte peut perdre… celui qui ne lutte pas a déjà perdu…(À méditer) Tous ensemble, unis nous sommes plus forts.


Conflit à Saint Gobain Charente Libre

Publié par C.G.T Saint Gobain Cognac sur 22 Mai 2014, 09:39am

Catégories : #CHSCT

http://www.edilivre.com/media/blog/2014/03/logo_CharenteLibre.jpg

 

 

Saint-Gobain Emballage à Cognac: le CHSCT au coeur d’un conflit en justice entre direction et syndicats

 

http://images.charentelibre.fr/images/2014/05/22/une-quarantaine-de-salaries-de-saint-gobain-ont-ete_420663_536x358p.jpg?v=1

 

 

 

Les bancs de la salle d’audience du tribunal de Cognac n’étaient pas assez nombreux pour accueillir les salariés de Saint-Gobain Emballage convoqués hier matin.

 

Ils sont une quarantaine à avoir été assignés en justice par leur direction pour des irrégularités lors de l’élection des membres du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT). Deux versions s’affrontent sur le nombre d’élus dans cette instance.

 

"Durant deux ans, on a fait une enquête pour déterminer le nombre de salariés dans l’entreprise et dans les entreprises extérieures associées. On en a dénombré plus de 500, on a donc désigné six membres au sein du CHSCT", détaille Dominique Spinali, délégué CGT.

 

Un décompte que conteste Philippe Coltat-Grand, directeur de l’entreprise basée à Châteaubernard. "Il y a précisément 467 salariés. Les textes de loi sont très précis. M. Spinali a une interprétation différente, il compte par exemple les gens employés par le comité d’établissement ou ceux du restaurant d’entreprise. Or, ce ne sont pas nos salariés. Ce sera au tribunal de trancher".

 

Avec moins de 500 salariés, les membres du CHSCT seraient réduits au nombre de quatre. Impensable pour le syndicaliste. "Le CHSCT, c’est l’instance la plus importante dans une entreprise. Elle pèse sur les conditions de travail et la sécurité. Surtout que la direction veut nous imposer une nouvelle méthode de travail. Il faut qu’on y soit bien représenté pour la contrebalancer. La direction compte qui elle veut quand ça l’arrange".

 

Cette dernière conteste formellement toute nouvelle organisation du travail au sein de l’entreprise. Pour manifester leur mécontentement, les équipes ont débrayé quatre heures par jour depuis vendredi. "Il y a deux ans, lors des précédentes élections, on avait eu un souci identique. Sauf qu’on s’était écrasé. Là, on ne lâche pas le morceau", avertit Dominique Spinali.

 

L’audience a été renvoyée au 20 juin.

Commenter cet article

Licenciement pour inaptitude 21/02/2015 17:39

Le CHSCT, la santé au travail et la lutte contre les accidents du travail qui débouchent trop souvent sur un licenciement pour inaptitude sont essentiels et doivent être défendus.
Salutations

Jean-jo 15/07/2014 20:16

vous vous êtes bien bagarés, alors qu'est ce qu'il en est au final ? Comment ça c'est ^passé au tribunal ?
Cordialement

globul16 22/05/2014 11:44

ces mecs là se battent juste pour travailler dans de bonne condition , donc avoir du poids dans un CHSCT ! ,c'est incroyable de devoir toujours batailler pour travailler dans de bonne condition !

Lefleuracais 22/05/2014 11:44

Aprés avoir été victimes de discrimination par votre ancien RH je suis a 100% derriere vous les gars certains d'entre vous me reconnaiterons "Willy"