C.G.T Saint Gobain Cognac

C.G.T Saint Gobain Cognac

Celui qui lutte peut perdre… celui qui ne lutte pas a déjà perdu…(À méditer) Tous ensemble, unis nous sommes plus forts.


Bataille des retraites : 2, 12 octobre nouvelles journées de mobilisations

Publié par C.G.T Saint Gobain Cognac sur 28 Septembre 2010, 10:42am

Catégories : #Actualité

http://www.verreceram-cgt.fr/img/banner.png

 

Retaites : Gagner ? Oui C’est possible !

 

La 2ème journée de grèves et de manifestations du 23 septembre 2010 a rassemblé 3 millions de personnes à travers tout le pays. Il faut remonter aux mobilisations de novembre et décembre 1995 et aux mobilisations contre le C.P.E pour retrouver de tels chiffres.

 

Les commentaires et l’attitude du gouvernement et du Président de la République sont méprisants à l’égard de dizaines de millions de salariés car ce mouvement traduit aussi l’état de l’opinion publique qui rejette à plus de 70% cette réforme des retraites !

 

Le 23 septembre a donc fédéré les salariés du privé comme du public, les retraités comme les jeunes et les hommes comme les femmes.

 

Oui nous sommes au début d’un formidable élan de solidarité et de mobilisations.

Cela commence dès le lendemain de ce "jeudi de l’espoir", avec cette rencontre de tous les syndicats qui décident ensemble d’unir leurs forces pour rassembler d’avantage encore de salariés, de retraités, de jeunes, d’hommes et de femmes au travers de 2 nouvelles journées d’actions le 2 et le 12 octobre 2010... Mais au delà le communiqué est très clair les organisations syndicales " invitent leurs organisations à poursuivre ensemble, à tous les niveaux, la mobilisation unitaire par des initiatives dans les territoires et les entreprises "

 

Oui il s’agit bien de préparer la mobilisation générale pour que partout s’affiche le refus de cette "réforme de la honte" et de contraindre ce gouvernement et son Président à reculer, à ne plus faire systématiquement le choix du MEDEF contre les salariés.

 

Partout dans le pays les salariés se sont mobilisés et sont prêts à répondre à l’appel des syndicats unis dans cette bataille.

 

Dans nos branches verre-céramique les salariés se sont aussi massivement mobilisés avec de très forts taux de grévistes comme à St Gobain Cognac et Chalon où les taux vont de 85 à 95% en production et à la journée et 30% chez les ingénieurs cadres et techniciens, à SGD Sucy les taux ont avoisinés près de 90% arretant toute la production du matin et de l’après midi, à ISOVER Orange le taux de gréviste a oscillé entre 90 et 95%.

 

C’est aussi plus d’une centaine de salariés de TERREAL qui ont participé aux manifestations avec blocage des routes à Roumazières en Charentes. Les salariés des petites et moyennes entreprises bien mobilisés puisqu’il y a eu des débrayages chez SSV(SGD) à EU(Seine Maritime) et que des salariés des entreprises Collverte et Jenniver sous traitants verriers ont participé aux manifestations, dans la céramique les salariés des "céramiques de Salernes, petites entreprises de moins de 10 salariés mais regroupant quelques 120 salariés sur l’ensemble des sites ont participé aux manifestations à Draguignan.

 

Chez Marazzi-Paulhaguet dans la Haute Loire nombreux sont les salariés qui ont grévé ralentissant fortement la production et particpant aux manifestations, signalons également les fortes mobilisations avec grève et/ou manifestations dans les groupes Owens-Illinois à Gironcourt(vosges), Vayres(gironde), Puy-Guillaume(puy de dome), Veauche(Loire), Béziers(Hérault), Reims(Marne), à Owens-Corning Vetrotex Lardoise (Gard) et Chambéry(Savoie), AGC aniche et Vertal (Rhône), Dans le groupe St-Gobain, les salariés de VO Albi, de Vauxrot Soisson, d’Oiry(Marne), de Lagnieu(Ain), St-Romain(Loire), SGG et SEKURIT Aniche(Nord) et Chantereine (Oise), à Cristallerie de Baccarat(Meurthe et Moselle) et dans bien d’autres entreprises encore*

 

Mais il nous faut déjà nous tourner vers l’avenir pour rassembler d’avantage de femmes et d’hommes dans cette bataille cruciale et l’avenir se nomme le 29 septembre, le 2 octobre et le 12 octobre. Mais ne restons pas l’arme au pied d’ici là et entre ces dates : Partout construisons des mouvements dans les entreprises autour de ce qui peut faire bouger les salariés :

 

- C’est la manifestation du 6 octobre par exemple dans le groupe SGE à La Défense-Paris, siège du groupe Saint-Gobain autour des questions d’emploi, de santé au travail, de reconnaissance de la pénibilité et bien sur des salaires.

 

- Ce sont les actions pour rendre visible notre mobilisation sur les retraites comme d’afficher les banderolles "pour la retraite à 60 ans"aux frontons des mairies, des leiux publics mais aussi à l’extérieur des entreprises, c’est la signature des lettres pétitions par des milliers de salariés, c’est faire vivre l’état de défiance vis à vis de cette loi injuste du gouvernement de Nicolas Sarkozy !

 

Ce sera la meilleure manière de gagner encore plus de salariés, de jeunes, de femmes dans les futures batailles du 29 septembre, du 2 octobre et du 12 octobre...Oui dès mainetenant c’est possible de gagner !

 


Commenter cet article