C.G.T Saint Gobain Cognac

C.G.T Saint Gobain Cognac

Celui qui lutte peut perdre… celui qui ne lutte pas a déjà perdu…(À méditer) Tous ensemble, unis nous sommes plus forts.


Assemblée générale chez Verallia à midi

Publié par C.G.T Saint Gobain Cognac sur 15 Février 2011, 15:15pm

Catégories : #Actualité Saint Gobain

 

Des arrêts de travail sont suivis par les salariés dans plusieurs usines de Saint-Gobain emballage. Dont celle de Cognac.

 

 

 

Depuis vendredi soir dernier, une partie du personnel de

Verallia (Saint-Gobain emballage) est en grève. «Avec des actions d'une heure quarante-cinq minutes à huit heures, selon les postes»précise Dominique Spinali, délégué CGT. Hier à midi, la décision a été prise de reconduire la grève pour 24 heures, à raison de quatre heures d'arrêt de travail par poste.

Le mouvement a commencé à l'appel des salariés, relayés par la CGT, à Châlon-sur-Saône (Saône-et-Loire) jeudi dernier; à Saint-Romain-le-Puy (Loire), le lendemain vendredi, pour une augmentation mensuelle de salaire de 150 euros brut.

 

La grève décidée après un sondage auprès du personnel

 

«En commission paritaire, la proposition de la direction générale était de plus 1,6% à partir de février et plus 0,5% à partir de mai. ce qui fait environ plus 1,8% sur l'année. Châlon et Saint-Romain ont refusé. À Cognac, les salariés acceptaient de signer cette proposition, mais dans le même temps se disaient prêts à déclencher un mouvement de grève si les autres usines en commençaient un».

C'est ce qui s'est passé vendredi soir, après l'assemblée générale du milieu de journée. Dans le même temps Oiry, en Champagne, se mettait en grève - deux heures par poste - et Vauxrot, dans l'Aisne, décidait une heure quarante-cinq d'arrêt par équipe. cette dernière usine a fermé un four en 2007, en ferme un autre cette année et fait l'objet d'un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) avec le licenciement de 90 personnes.

À l'usine de production de bouteilles de Cognac - 350 salariés répartis entre 250 ouvriers et 100 pour la maîtrise et les cadres -, où la CGT a obtenu 75% des suffrages lors des élections professionnelles, la grève a été décidée après un sondage auprès du personnel. 198 salariés y ont participé. 53% d'entre eux étaient d'accord pour signer avec la direction les deux augmentations de 1,6% et de 0,5%. 41% étaient contre. Mais dans le même temps, 51% se déclaraient prêts à faire grève. Et le vote, lors de l'assemblée générale de vendredi, en a décidé ainsi.

 

«Saint-Gobain, c'est 3 millions de chiffre d'affaires en 2009 et le pôle conditionnement a dégagé 437 millions d'euros de bénéfices. C'est la troisième source de revenus du groupe», précise Dominique Spinali, porte-parole de la CGT.

Nous avons fait un calcul: si le prix de la bouteille est augmenté de 2%, cela permet d'accorder 120 euros d'augmentation mensuelle aux salariés. En conservant les mêmes dividendes».

Commenter cet article