Le groupe français de matériaux de construction et de distribution Saint-Gobain a annoncé jeudi 23 juillet un bénéfice net de 128 millions d'euros pour le premier semestre, en chute de 88,1% par rapport à celui du semestre correspondant de 2008.


Pour le premier semestre de 2009, Saint-Gobain a réalisé un chiffre d'affaires de 18,715 milliards d'euros, en baisse de 15,5% par rapport au premier semestre 2008.


"Hors dégradation supplémentaire de la conjoncture", le directeur général Pierre-André de Chalendar a prédit pour le second semestre une "hausse du résultat d'exploitation et du résultat net courant par rapport au premier semestre". "Le marché mondial a touché un point bas, mais ce n'est pas le cas sur tous les marchés et dans tous les pays", a affirmé M. de Chalendar, lors d'une conférence téléphonique.


Réduction de coûts


Saint-Gobain a annoncé une amplification de son programme de réduction de coûts qui se montera à 1,1 milliard d'euros sur l'année 2009 contre 600 millions prévus initialement. De nouvelles usines et des agences seront fermées mais M. de Chalendar a refusé de chiffrer leur nombre ainsi que celui des suppressions d'emplois.


Le groupe a également décidé de suspendre tous ses projets d'acquisition en 2009 et a annoncé une forte réduction des investissements industriels qui passera à 700 millions d'euros sur l'année contre 500 millions prévus initialement.