C.G.T Saint Gobain Cognac

C.G.T Saint Gobain Cognac

Celui qui lutte peut perdre… celui qui ne lutte pas a déjà perdu…(À méditer) Tous ensemble, unis nous sommes plus forts.


L'Elysée finance les sondages d'Opinionway

Publié par C.G.T Saint Gobain Cognac sur 17 Juillet 2009, 13:48pm

Catégories : #Actualité

SarkozyOn s'en doutait un peu, l'institut de sondages sarkophile Opinionway est financé directement par l'Elysée. Selon "Arrêt sur images" :

OpinionWay avait une bonne raison d'aimer Sarkozy : l'Elysée finançait en partie certains sondages, publiés dans Le Figaro. C'est une des principales révélations du premier rapport de la Cour des comptes consacré au budget de l'Elysée.

Qui plus est des intermédiaires sont utilisés pour cela, et ces intermédiaires sont des amis de Sarkozy, à qui l'Elysée verse 10.000 euros par mois, toujours selon "Arrêt sur images" :

Un point n'est pas éclairci par le rapport : quel cabinet joue ainsi les intermédiaires entre l'équipe présidentielle et les sondeurs ? Il n'est pas nommé, mais selon la Cour, il empoche 10 000 euros par mois au titre de son conseil auprès de la Présidence. Selon nos informations, deux entreprises semblent bien placées pour incarner ce fameux cabinet. Elles sont toutes deux dirigées par des proches de Nicolas Sarkozy, versés dans la pratique des sondages : GiacomettiPeron, montée par Pierre Giacometti fin 2007 lorsqu'il a quitté son poste de directeur général d'Ipsos, et Publi Fact, détenue en majorité par Patrick Buisson, directeur général de la chaîne Histoire (groupe TF1), et donc subordonné de Laurent Solly, ex-directeur adjoint de campagne du candidat Sarkozy.

Giacometti ne se cache pas, par exemple
ici dans L'Express, de participer à l'élaboration de la stratégie de communication du président. Quant à Buisson, Sarkozy a déclaré publiquement que c'était à ce politologue, passé par la droite extrême, qu'il devait d'avoir été élu. Difficile d'en savoir plus : interrogé par @si, l'Elysée ne fait "aucun commentaire" sur ce dossier et jeudi en début de soirée, MM. Cazenave, Giacometti et Buisson n'avaient pas donné suite à nos demandes d'explications.

Fiez vous donc aux sondages !

Commenter cet article