C.G.T Saint Gobain Cognac

C.G.T Saint Gobain Cognac

Celui qui lutte peut perdre… celui qui ne lutte pas a déjà perdu…(À méditer) Tous ensemble, unis nous sommes plus forts.


Le travail reprendra samedi matin à Saint-Gobain

Publié par C.G.T Saint Gobain Cognac sur 11 Juillet 2009, 18:49pm

Catégories : #Actualité Saint Gobain

Le travail reprendra samedi à 06h00 sur les sites de Saint-Gobain Sekurit et Glass à Auvelais. Une majorité d’ouvriers (58,22 %) a voté pour la reprise du travail lors d’une assemblée générale. Le personnel était en grève depuis le 2 juillet pour protester contre le plan de restructuration de l’entreprise.

En février dernier, la direction annonçait la suppression de 241 emplois sur les sites de Saint-Gobain Glass et Sekurit. Entre-temps ce chiffre a été revu à la baisse et est actuellement de 225 emplois.

Une procédure Renault a été lancée à la suite de cette annonce.


Depuis plusieurs mois, le front commun syndical et la direction négocient le plan de restructuration. Mais depuis quelques jours, les négociations sont dans l’impasse. Le front commun syndical conteste les propositions faites par la direction concernant les primes de départ volontaire, les mutations internes et les prépensions. A la suite de ce blocage dans les négociations, le personnel de Saint-Gobain Glass et Sekurit a entamé un mouvement de grève le jeudi 3 juillet.


Mercredi soir, une réunion de conciliation entre la direction et les délégués syndicaux de Saint-Gobain Sekurit et Glass avait permis, malgré une certaine insatisfaction des syndicats, de réaliser une avancée concernant les allocations pour les prépensionnés. La direction a accepté de monter jusqu’à 80 % de la différence entre le net et le chômage.


Par contre, en ce qui concerne les 155 employés de Sekurit qui vont passer d’un système de 5 pauses à un système de 3 pauses partagées, la direction ne se prononce pas sur le pourcentage de perte ni sur la durée de ce système.


A la suite du vote intervenu ce vendredi, le travail reprendra donc ce samedi sur les deux sites de Saint-Gobain à Auvelais.

Commenter cet article