C.G.T Saint Gobain Cognac

C.G.T Saint Gobain Cognac

Celui qui lutte peut perdre… celui qui ne lutte pas a déjà perdu…(À méditer) Tous ensemble, unis nous sommes plus forts.


Conférence nationale sur l’Industrie du 11 juin 2009

Publié par C.G.T Saint Gobain Cognac sur 13 Juin 2009, 10:28am

Catégories : #Info fédération du verre céramique

Mobilisations pour le développement de l’emploi industriel à l’automne !


Dans le prolongement de plusieurs initiatives prises depuis les assises de Villepinte en 2004, la CGT a décidé, il y a 4 mois, le lancement d’une campagne « pour la défense et le développement de l’industrie ». Depuis, des dizaines de réunions, de débats et de rassemblements se sont tenus dans les filières et les territoires, accompagnant de fortes batailles revendicatives.

Les 600 militants présents aujourd’hui ont mis en commun leurs expériences de luttes, de succès, ont débattu des objectifs ainsi que des propositions que porte la CGT avec l’objectif de d’accroitre la dynamique de la bataille engagée pour l’industrie et l’emploi.


Les pouvoirs publics parlent à nouveau d’industrie et multiplient les réunions. Mais l’on attend toujours la politique cohérente en la matière. Le patronat empoche les aides et continue à restructurer et à délocaliser. Au total, ce sont 25 000 emplois industriels qui disparaissent chaque mois tandis que la précarité des emplois bat des records et que les conditions de travail subissent une nouvelle dégradation ! Cette situation est intolérable !

Le pays, les régions, l’Europe possèdent pourtant d’immenses atouts industriels, humains, de production et de recherche qu’il est urgent de mobiliser autour de bassins d’emplois, de qualifications, de filières, de projets industriels.


Il n’y a pas de fatalité en la matière. Unité et rassemblement sont possibles et indispensables !

Porteuse des revendications légitimes des salariés pour de véritables augmentations de salaires, pour l’amélioration des conditions de travail, pour la sécurité de l’emploi, pour la défense du service public, la CGT pose plusieurs exigences :


1) Etablissement pour les comités d’entreprises d’un droit suspensif des plans de licenciements,

2) Totale transparence et le contrôle des aides publiques versées aux entreprises,

3) Création d’un droit de négociation dans les filières et les chaînes de sous-traitance avec la mise en place d’un comité interentreprises,

4) Création de fonds régionaux pour la garantie et le développement de l’emploi industriel,

5) Mise en œuvre d’un « pôle financier public »,

6) Elaboration d’un plan d’embauches et de formations de grande ampleur.


La CGT réclame la tenue d’une conférence nationale tripartite sur l’avenir de l’industrie.

Les participants à la journée pour le développement de l’industrie appellent au succès des manifestations du 13 juin.


Ils s’affirment déterminés à poursuivre la bataille pour l’emploi industriel. A ce titre, ils s’engagent à préparer une vaste mobilisation nationale coordonnée à l’automne.


Montreuil le 11 juin 2009

Commenter cet article

walkmindz 13/06/2009 14:28

La fin de saison de la grève
Je vois venir les faux pauvres – car les vrais n’ont pas les moyens de manifester –, les gauchiste pubères qui n’ont pas le volume d’entrejambe requis pour être de droite, les populistes qui détestent le populisme et les croyants alter-rebelles de canapé pro NPA et Suprême NTM.
…Stop…
Si j’étais la fin de la grève, je ressentirais un sentiment de trahison vis-à-vis de ceux qui m’ont invoqué pour un oui ou pour un non, pour un peu d’affection
…Stop…
J’entends déjà les alter machins et autres esprits libres me parler d’engagement (qui a signé ? pas moi), de combat (la lutte je trouve ça vulgaire), de misère sociale (ceux qui ont le moyen d’en parler ne la connaisse pas ou plus), d’avenir (que eux seuls peuvent prédire avec une quasi certitude).

…Stop…
Plus de mails à consulter de manière psycho compulsive toutes les deux minutes pour confirmer les rendez-vous pris la veille par téléphonie mobile interposée,et ces mots d’amour donnés sur le coin d’une couche de fortune où l’on laisse son adresse de boite de dialogue en omettant son matricule de portable
…Stop…
La léthargie démocratique et le stand by militant tiennent entre les collections printemps/été et automne/hiver des cartables d’écoliers.
…Fin…
la suite http://tiny.cc/B3yWE